Vous êtes ici : » Accueil » WordPress

WordPress

WordPress

  • Quels prérequis techniques pour installer WordPress ?

    Avant de se lancer tête baissée dans la procédure d’installation, il convient de s’assurer que vous respectez l’ensemble des prérequis techniques. Un WordPress performant et sécurisé requiert de bonnes fondations. J’attire également votre attention sur le fait que ces prérequis évoluent nécessairement avec le temps. Il vous faudra être attentif aux changements et contacter votre hébergeur le cas échéant.

    Actuellement, les prérequis sont les suivants :

    • PHP 7 ou plus : PHP est un langage de programmation utilisé par WordPress. La version 7 sorti fin 2015 a permis de diminuer par deux les temps de chargement. Hélas, nous trouvons encore de nombreux sites sur des versions antérieures comme PHP 5.4, 5.5 ou 5.6. Aucune version 6 de PHP n’est sortie ;
    • MySQL 5.5 ou supérieure : MySQL ou son équivalent libre MariaDB est le langage de base de données. Une base de données stocke vos contenus ainsi que les réglages dans une sorte de grand tableau ;
    • La réécriture d’URL est fournie par mod_rewrite un module Apache, l’équivalent existe sous nginx ;

    Ces informations peuvent paraître techniques, c’est pourquoi je vous invite à vous rapprocher d’un spécialiste WordPress si nécessaire.

  • Comment installer WordPress en local ?

    Il existe de multiples façons d’installer WordPress sur un serveur local. La méthode la plus simple repose sur Local by Flywheel, mais des solutions historiques comme MAMP ou EasyPHP feront tout aussi bien l’affaire.

    Nous arrivons au terme de ce tutoriel pour apprendre à installer WordPress selon les règles de l’art. Un dernier conseil important : ne vous laissez pas tenter par les modules d’installation en un clic proposés par les hébergeurs. Vous ne disposerez pas toujours d’un accès à la base de données et vous serez bien souvent limités en performances. C’est une fausse bonne idée !

  • Que faire après l’installation de WordPress ?

    Nous avons pléthore de tutoriels à vous recommander pour optimiser votre installation en termes de sécurité et de performances, en voici une sélection :

    • Augmenter la limite mémoire : cette ligne de configuration vous évitera d’obtenir des pages blanches lors d’opérations lourdes en back-office, c’est une technique recommandée ;
    • Mettre en place une sauvegarde intégrale de votre site : planifiez des sauvegardes régulières de vos fichiers et de votre base de données afin de prévenir un piratage ou une erreur de manipulation. C’est indispensable mais bien souvent ignoré ;
    • 14 astuces pour sécuriser votre WordPress : une liste non exhaustive de bonnes pratiques en matière de sécurité.
  • Translate »